Faites le plein de fer avec le topinambour.

Redigé par IGIHE
Le 20 février 2016 à 09:11

LEGUME – Le topinambour est un légume typique de l’hiver. Facile à cuisiner, il a de nombreux avantages sur le plan nutritionnel. Metronews vous dit tout ce qu’il faut savoir sur lui. Allez savoir pourquoi, on le confond souvent avec un autre. Ils ont tous deux un drôle de nom, tous deux une piètre allure et tous deux la réputation de ne pas avoir très bon goût.
Détrompez-vous. Le rutabaga et le topinambour n’ont finalement pas que des points communs. Quand le premier est intéressant pour ceux qui (...)

LEGUME – Le topinambour est un légume typique de l’hiver. Facile à cuisiner, il a de nombreux avantages sur le plan nutritionnel. Metronews vous dit tout ce qu’il faut savoir sur lui.
Allez savoir pourquoi, on le confond souvent avec un autre. Ils ont tous deux un drôle de nom, tous deux une piètre allure et tous deux la réputation de ne pas avoir très bon goût.

Détrompez-vous. Le rutabaga et le topinambour n’ont finalement pas que des points communs. Quand le premier est intéressant pour ceux qui cherchent à être calés quand ils sortent de table, le second, quant à lui, apporte de nombreux nutriments incontournables tels que le fer. Comme chaque samedi, metronews fait le tour du potager et vous propose aujourd’hui de découvrir le topinambour.

► Où le trouver, comment le manger  ?
Le topinambour se trouve en hiver sur les étals des maraichers. Il est moins facile de s’en procurer dans les rayons des supermarchés. Catalogué comme un légume oublié, il faut faire quelques efforts pour mettre la main dessus mais le jeu en vaut la chandelle. Il se consomme cuit mais, chose plus inhabituelle, on peut également le déguster cru. Notre diététicien Maxime Mességué met tout de même un bémol : "Si vous choisissez cette option, veillez à couper très fin le topinambour."
► Ses points forts : une source originale de fer
"On ne l’attend pas forcément sur ce terrain, mais le topinambour est une bonne source de fer", continue Maxime Mességué. Ainsi, avis aux femmes notamment qui sont souvent les plus touchées par la carence en fer. Les menstruations sont souvent les premières responsables et veiller à trouver des sources d’apport en fer dans son alimentation est très important. Les femmes enceintes, où qui cherchent à l’être, peuvent aussi se tourner vers ce légume pour les mêmes raisons. "Les glucides qu’il contient sont appelés fructanes, qui peuvent agir comme des prébiotiques, très bons pour la flore intestinale, et qui contribuent ainsi à renforcer notre immunité en nourrissant les bonnes bactéries de notre tube digestif." Une deuxième bonne raison, donc, de ne pas s’en priver. En effet, au cœur de l’hiver, booster son immunité est essentiel pour résister aux agressions extérieures.

► Comment le préparer ? Miser sur son goût de noisette
"Cru, vous pouvez le préparer en salade. Cuit, toutes les préparations sont imaginables, poursuit le diététicien. A l’eau, en robe des champs, au four... son goût de noisette se marie très bien avec des recettes hivernales." Vous pouvez également vous en servir pour remplacer les féculents dans vos recettes. Et surtout, n’hésitez pas à le mélanger avec d’autres légumes de saison : il supporte très bien les mariages originaux.

► Prix et saison
Vous pouvez consommer le topinambour d’octobre à fin février. Il vous reste ainsi 15 jours pour vous lancer dans des nouvelles recettes l’incorporant. Question prix, le kilo se situe autour de 0,60 euro. Comptez 1,50 si vous le choisissez bio.

Avec metronews.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité