Dropbox prépare son entrée en Bourse en recrutant le patron de Motorola

Publié par Le Monde
Le 14 février 2014 à 12:33
Visites :
56 2

Après Twitter, 2014 doit être l’année des introductions en Bourse des start-up spécialisées dans le cloud computing (informatique dématérialisée). Fin janvier, Box a engagé une procédure dite confidentielle, pour une première cotation attendue dans les prochaines semaines. Et Dropbox a effectué jeudi 13 février un pas supplémentaire dans cette direction.

La start-up basée à San Francisco, qui permet à ses utilisateurs de stocker des documents en ligne, a annoncé le recrutement de Dennis Woodside, jusqu’ici patron du fabricant de téléphones Motorola, que Google s’apprête à revendre au groupe chinois Lenovo. Il occupera le poste de directeur opérationnel, épaulant le PDG et co-fondateur Drew Houston.

ETAPE IMPORTANTE

Homme d’expérience, M. Woodside a passé plus de dix années au sein de Google, notamment comme vice-président en charge des activités publicitaires au Royaume-Uni puis aux Etats-Unis. La rumeur veut qu’Apple ait, à plusieurs reprises, tenté de le débaucher. "Je ne peut pas imaginer une meilleur personne pour nous aider à atteindre une dimension mondiale", assure M. Houston.

Recruter un directeur opérationnel est une étape importante, voire parfois capitale, dans la vie d’une start-up. C’est aussi un signe fort adressé à l’attention des investisseurs. Car c’est lui qui, aux cotés du ou des fondateurs, souvent inexpérimentés, est chargé d’accélérer le processus de monétisation, tout en établissant des méthodes efficaces de management. Les meilleurs exemples s’appellent Sheryl Sandberg, chez Facebook, et Dick Costolo chez Twitter (il est depuis devenu PDG).

Chez Dropbox, M. Woodside aura la même mission alors que la jeune pousse vient de lever 350 millions de dollars auprès de fonds de capital-risque, la valorisant à 10 milliards de dollars. La pression est donc grande, alors même que la concurrence sur le marché du cloud est féroce, notamment avec l’offensive de géants de la high tech comme Google et Microsoft qui n’hésitent pas à casser les prix.

CROISSANCE RALENTIE

Dropbox, davantage centré sur le marché grand public que son rival Box, en fait les frais. La croissance de son chiffre d’affaires, estimé à 200 millions de dollars en 2013, a nettement ralenti au cours des trois dernières années. C’est pour cela que l’ancien dirigeant de Google devra aussi enclencher le déploiement sur le marché des entreprises. Dropbox a lancé fin 2013 un nouveau produit collaboratif plus poussé à destination des professionnels.

Fondé en 2007, Dropbox emploie 350 personnes et a déjà levé plus de 600 millions de dollars. La société compte plus de 200 millions d’utilisateurs, dont deux-tiers en dehors des Etats-Unis. Mais la grande majorité ne paient pas pour accéder au service de stockage en ligne. Cela représente un coût mais aussi une opportunité : Dropbox espère que ces utilisateurs pousseront leurs employeurs à opter pour ses offres payantes.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité