AGAPE/Mbarara : Un sanctuaire transformé en QG de recrutement de combattants RNC

Redigé par NDJ
Le 11 janvier 2018 à 02:57

Mbarara, une ville ugandaise de l’Ouest vers la frontière avec le Rwanda, devient une place forte de recrutement de jeunes rwandais qui rejoignent les camps de formation de RNC/ Rwanda National Congress du Gén. Kayumba Nyamwasa pour, à la fin, dà la fin, déstabiliser le Rwanda.


Le journal en ligne Virunga Post rapporte une église AGAPE située à Mbarara dirigée par un Pasteur de nationalité rwandaise, Pasteur Deo Nyirigira qui s’adonne aux activités de recrutement de jeunes Rwandais devant aller subir une formation militaire dans les camps de RNC pour déstabiliser le Rwanda.

Le journal rapporte que cela est fait sous le regard tolérant et avec l’appui et la supervision du CMI/Chieftancy of Uganda Military Intelligency du Général de Brigade Abel Kandiho.

L’Eglise en question est devenue un véritable QG des activités du RNC qui coordonnerait toutes ses activités pour tout l’ouest ugandais.

« C’est dans cette église où tous les plans sont dressés y compris le ciblage de Rwandais qui ne comprennent pas les visées de RNC qui sont vite fichés comme des espions du Rwanda, pris et torturés par le CMI », a confié à Virunga Post, un fidèle d’AGAPE qui trouve que ce sanctuaire de Dieu est devenu une place forte de RNC. C’est le cas d’un certain Emmanuel Cyemayire, un commerçant de Mbarara qui a été enlevé ce 4 janvier 2018 et dont on ne sait pas où il a été amené.

Il est dit que le recrutement de jeunes Rwandais continue de plus belle. Pour le moment le camp du RNC situé sur les hauteurs imprenables de Minembwe au Sud Kivu continue d’être alimenté en recrues soigneusement choisies à partir d’AGAPE par les bons soins de Dr Sam Ruvuma, Charles Sande alias Robert Mugisha et Félix Mwizerwa, le fils du Past, Déo Nyirigira.

Portrait de Past. Deo Nyirigira
Il est dit que Past, Déo Nyirigira dirigeait l’église Agape à Kigali jusqu’en l’an 2000 où il se serait réfugié en Uganda suite aux plaintes de ses fidèles selon lesquelles il les extorquait de l’argent pour ses propres besoins.

Arrivé à Mbarara, les mêmes plaintes ont été formulées en vain, rapporte-t-on. Cela aura été inaudible à cause de fortes connaissances qu’il entretient au sein du CMI qui ne donnent pas beaucoup de poids à ces plaintes.

Mais au fond, le véritable problème du Past, Déo Nyirigira est d’être l’organisateur discret des activités de RNC servant dans un cadre secret approprié les activités de coordination du RNC avec Rugema Kayumba, cousin du Général Kayumba Nyamwasa. Ce cousin a un bras droit au sein du CMI en la personne de Cpl Mulindwa, alias Mukombozi qui répond du Général Kandiho du CMI.

Allez-y dire avec le poids de cette information. Recoupez-la avec le récente visite du Ministre ugandais des Affaires Etrangères Jim Muhwezi et vous remarquerez que le révolutionnaire d’antan Joël Museveni devrait enterrer la hâche de la guerre dans ses soixante dix ans, la sagesse lui ordonnant qu’il doit au contraire contribuer à la réconciliation d’anciens camarades de guérilla ugandaise (1986) puis rwandaise (1994).
Le 21ème siècle ne devrait-il pas être un siècle de paix et de reconstruction de tout ce qui a été détruit dans les années 80 et 90 du siècle dernier ?


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité